Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par emy

"Je suis dans les derniers kilomètres de cette folle bambée longue de 330km autour du Val d'Aoste, nous entamons la 4ème nuit, et j'ai tout juste 3 heures cumulées de sommeil...

Presque 24 000m+ de dénivelés derrière mois, je viens de passer le dernier col à Malatra, symbole de la délivrance! Si on devait résumer la suite, une longue "glissade" vers Courmayeur...

Au loin, je devine le relief qui s'efface devant moi à mesure que la nuit noire gagne du terrain... Je peux ressentir l'immensité dans laquelle j'évolue, et me sens bien seule au milieu de ces immenses montagnes...

J'avance pas à pas réguliers, guidée par le seul halo de lumière que ma frontale diffuse devant moi... Mes sens semblent en éveil, l'obscurité forçant l'esprit à voir différemment qu'avec les yeux, être à l'écoute de ce qui se passe autour à défaut d'apprécier le paysage... et pourtant, ma lucidité semble perturbée... Ce sont d'immenses T-shirt que je vois le long du chemin... Ils ont remplacé la roche, et sont étendus là, je ne sais pour quelle raison? C'est bizzarre...

En forçant l'attention dessus, évidemment aucun T-shirt! Juste une déformation de la réalité par mon esprit fatigué par le manque de sommeil... La lumière de ma frontale sur la roche mouillée me renvoyait cette jolie petite hallucination...

Cet état de semi-conscience dans lequel je me trouve est assez agréable... Je ne ressent plus aucune douleur nulle part... Il me parait si facile de courir... Comme si mon cerveau était branché en mode "automate", et que l'ordre indiqué était de rejoindre la ligne d'arrivée...

Le halo lumineux de ma frontale comme seul chemin à suivre..."

Tor des géants 2014, entre Malatra et Bertone, quelque part au beau milieu de la nuit....

Emy

La nuit....La nuit....La nuit....
La nuit....La nuit....

Commenter cet article

Pheel 19/05/2016 15:55

J'aime beaucoup et partage pleinement cette perception fine, douce et déterminée de l'environnement et de l'effort. Raaaah lovely !

Agnès 12/04/2016 20:53

émouvant, Emy, on s'y croirait... tu m'avais déjà raconté cette histoire de tee shirts... trop drôle ;-)))